Heiner Müller – Avignon – Place des Carmes – Juillet 1989

Pour marquer la pause estivale, je vous propose, extrait des archives de l’INA, cet entretien avec Heiner Müller qui répond aux questions de Pierre André Boutang. Entretien réalisé Place des Carmes, le 19 juillet 1989 et diffusé le 31 juillet 1989. On y parle d’un là-bas [L’Allemagne de l’Est] et d’une relation Est /Ouest qui n’existent plus, ce qui avec la distance fait un peu apparaître Heiner Müller comme un extraterrestre. Quelques mois après cet entretien, le Mur de Berlin tombait, et un an plus tard, l’Allemagne était réunifiée.

Les « réponses » de Müller ne sont pas forcément à prendre au pied de la lettre.
Elles sont comme des répliques de théâtre.

Thèmes :
L’auteur Müller destructeur d’illusions
Le théâtre comme transgression des frontières
Il n’y a pas d’espoir sans crainte
L’écriture dramatique repose sur une énergie criminelle
La solitude du spectateur.

Print Friendly, PDF & Email
Ce contenu a été publié dans Littérature, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *