Archives par mot-clé : Friedrich Engels

Heiner Müller : « L’erreur de Marx »

[Der Irrtum von Marx …] Der Irrtum von Marx : Revolutionen sind die Lokomotiven der Geschichte. Auf dem Hintergrund der Tatsache dass der technische Fortschritt die Menschheit überholt, d.h. In der Konsequenz überflüssig macht, ist der Platz des Revolutionnärs heute nicht … Continuer la lecture

Publié dans (Re)Lectures de MarxEngels, Heiner Müller | Marqué avec , , , , , , | 3 commentaires

Folies dansantes de Strasbourg (1518)

Le 14 juillet 1518, Frau Troffea sortit dans les rues de Strasbourg et dansa des jours durant, sans s’arrêter, entraînant avec elle plusieurs centaines de personnes. Insensibles à la fatigue et à la douleur, les pieds ensanglantés, les danseurs moururent … Continuer la lecture

Publié dans Histoire | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , | Un commentaire

(Re)Lectures de MarxEngels (3) : Tous prolétaires

Tous prolétaires ! Troisième volet de nos (re)lectures de MarxEngels. Bernard Stiegler nous invite à une lecture attentive de la notion de « prolétaire » telle qu’elle figure dans le « Manifeste du Parti Communiste » de Karl Marx et Friedrich Engels. La prolétarisation touche tout le monde. Continuer la lecture

Publié dans (Re)Lectures de MarxEngels | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

(Re)Lectures de MarxEngels (2) : Marx à l’envers Marx à l’endroit

On peut lire Marx à l’envers. Ce n’est pas une question de langue. Même ceux qui pouvaient lire MarxEngels dans leur langue d’origine, l’allemand ont pu s’y tromper. Je fais appel ici au témoignage du poète est-allemand Stephan Hermlin qui, dans son essai poétique et autobiographique « Crépuscule », montre comment on peut projeter dans un texte l’inverse de ce qui y figure, au point de produire un stupéfiant contresens sur le rapport de l’individu et du collectif. Continuer la lecture

Publié dans (Re)Lectures de MarxEngels, Littérature | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

(Re)Lectures de MarxEngels : 1. Le(s) spectre(s)

Puisqu’il faut tout reprendre depuis le début, je commence ici une nouvelle série consacrée aux grands penseurs allemands que furent Friedrich Engels et Karl Marx. Je l’ai tagué (Re)Lectures de MarxEngels. Il y aura les deux, des lectures et des relectures – relectures aussi au sens de réinterprétation – en faisant appel à différents lecteurs et relecteurs notamment Jacques Derrida, Stephan Hermlin, Heiner Müller et Bernard Stiegler. Et je commence, je dirais presque comme il se doit, par le Manifeste du Parti communiste et son célèbre incipit revisité par J. Derrida :
« Un spectre hante l’Europe, le spectre du communisme »
Continuer la lecture

Publié dans (Re)Lectures de MarxEngels, Pensée | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le Hareng Bismarck, un poisson allemand

Je vais plus spécialement parler du hareng Bismarck mais quelques mots d’abord plus généraux sur les harengs, puis sur le Bismarck (Otto von) avant de voir comment le hareng vint à Bismarck et le Bismarck au hareng. Continuer la lecture

Publié dans Histoire | Marqué avec , , , , , , , , , | 4 commentaires

L’imprimerie, la Réforme, Luther et les autres …

Pauvre Job et mauvais riche. Gravure sur bois publiée à Strasbourg en 1512, extraite de la « Narrenbeschwörung », l’exorcisme des fous  de Thomas Murner. Publié dans La guerre des paysans – L’Alsace et la révolution du Bundschuh 1493-1525 de Georges Bischoff … Continuer la lecture

Publié dans Essai, Histoire, Les Allemands et la technique | Marqué avec , , , , , , , , | Un commentaire