Einen guten Rutsch

Pour le réveillon de la Saint Sylvestre, les Allemands s’échangent des vœux avec l’expression  einen guten Rutsch.

J’ai essayé de figurer un peu sur l’image ci-dessus le sens que l’on peut lui donner  pour éviter de vous souhaiter  d’emblée des choses qui pourraient, si l’on s’en tient aux traductions littérales de la langue classique, s’avérer désagréables. Encore que, par certains aspects….

Littéralement, cela donnerait en effet bon éboulement ou bon glissement au sens tectonique ou encore bon dérapage, enfin bonne glissade dans un sens plus ludique.

Pour rester dans l’accident, un dictionnaire plus ancien évoque par exemple  le Rutschtuch qui désigne la toile de sauvetage que tendent les pompiers pour recueillir ceux qui sont suspendus dans le vide.

En langage populaire, c’est plus gai.

Rutsch que j’ai trouvé aussi bien au masculin qu’au féminin désigne alors un petit voyage, une escapade, une virée. A celui qui entreprenait un voyage on souhait eine glücklische Rutsch, un agréable voyage. J’ai relevé également Rutsch comme l’équivalent de faire un saut, passer en coup de vent. Le dictionnaire des frères Grimm donne aussi rutsch en adverbe au sens de rapide, vite fait. A noter encore, le terme argotique de rosch lui-même dérivé du yiddish qui signifie début, commencement.

En nous rapprochant de l’enfance, nous avons die Rutsche, le toboggan que l’on descend en glissant.

J’évoque enfin un dernier mot tiré de l’alémanique, ein Rutscherla qui désigne un petit verre à vin sans pied que je lève à la santé des fidèles lecteurs du SauteRhin.

Souhaiter à la Saint Sylvestre einen guten Rutsch, un bon passage, une bonne descente, une bonne glissade, n’empêche pas de souhaiter une bonne année 2013 en espérant qu’elle ne débouche pas sur une catastrophe comme il y a cent ans l’année 1913 qui fera l’objet du prochain article.

 

Print Friendly, PDF & Email
Ce contenu a été publié dans Commentaire d'actualité, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Einen guten Rutsch

  1. Pierre M. Boriliens dit :

    Allez… Un petit dernier (ein Rutscherla)… Pour la route…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *