Une passerelle Rosa Luxemburg à Berlin

Elle a une rue, une place, une station de métro à son nom à Berlin, Rosa Luxemburg. Ce pont anciennement pont Lichtenstein, du nom du fondateur du zoo voisin, porte désormais également en son hommage le nom de Passerelle Rosa Luxemburg. Depuis 25 ans, tous les ans, le 15 janvier, date de l’assassinat de Rosa Luxemburg, qui fut, en 1919, jetée dans le canal à cet endroit alors que Karl Liebknecht était exécuté un peu plus loin dans le parc, des manifestants de l’Atelier d’histoire de Berlin (Berliner Geschichtswerkstatt), baptisaient symboliquement cette traversée pour piétons du nom de la révolutionnaire allemande et polonaise. Ils viennent d’obtenir gain de cause.

Coïncidence ou non, le Musée juif de Berlin  présente actuellement – et jusqu’en janvier 2013, sous le titre Obsessions, une rétrospective des œuvres de R.B. Kitaj (1932–2007) dont un des tableaux s’intitule L’assassinat de Rosa Luxemburg qui représente non le meurtre proprement dit mais le moment où le cadavre est jeté dans le canal.

 

R.B. Kitaj, The Murder of Rosa Luxemburg, 1960 Öl und Collage auf Leinwand, 153 × 152 cm © R.B. Kitaj Estate

Print Friendly, PDF & Email
Ce contenu a été publié dans Arts, Berlin, Histoire, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *