150 ans du SPD : L’hommage d’Erich Mühsam à la socialdémocratie (1907)


 

Erich Mühsam:

Der Revoluzzer / Le rrrévolutionnaire
(Dédié à la social-démocratie).

Il était une fois un rrrévolutionnaire,
Dans le civil, nettoyeur de réverbère;
Il allait d’un pas rrrévolutionnaire
Avec les rrrévolutionnaires.

Et il criait : « Je rrrévolutionne ! »
Et le bonnet rrrévolutionnaire
Posé sur l’oreille gauche,
Il se sentait rrredoutable.

Cependant, les rrrévolutionnaire marchaient
Au plein milieu des rues
Où d’habitude, sans être gêné,
Il nettoie tous les becs de gaz

Pour les ôter du sol
Ils arrachèrent les becs de gaz
Des pavés de la rue
Aux fins d’en faire des barricades.

Mais notre rrrévolutionnaire
Criait : « Je suis le nettoyeur des réverbères
De ce bon éclairage.
Je vous en supplie, ne l’ abîmez pas.

Si nous éteignons la lumière
Personne ne pourra plus rien voir
Je vous en prie, laissez ces lanternes
Sinon, je ne joue plus. »

Alors, les rrrévolutionnaires rient
Et les réverbères craquent
Et le nettoyeur en s’éloignant doucement
Pleure amèrement.

Alors, il est resté chez lui
Et là, il a écrit un livre
Dont le sujet était
« Comment être rrrévolutionnaire
Tout en nettoyant les réverbères ».

Print Friendly, PDF & Email
Ce contenu a été publié dans Commentaire d'actualité, Histoire, Littérature, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *