Adenauer a mal au crâne

« Naturallement is dat bon Charles – aber un peu Katzenjammer [mal au crâne, gueule de bois] habe ich doch ». (Le chancelier allemand Konrad Adenauer s’adressant à Charles de Gaulle : « Bien sûr que c’est bon, Charles,  mais j’ai quand même un peu mal au crâne »).

A la »une » de la revue satirique Simplicissimus du 23 février 1963. La revue a reparu de 1954 à 1967 après un épisode de grave compromission avec le Troisième Reich.

Dans le dessin de Manfred Oesterlé, paru dans la période du Carnaval en Allemagne,  De Gaulle montre à son hôte Adenauer Paris by Night peu après la signature du Traité de l’Elysée. Sur le dessin on voit Germania bien encadrée par deux Mariannes ce qui correspond au sentiment qu’avait Adenauer que ce Traité était trop favorable à la France.

La caricature fait partie de l’exposition itinérante Marianne et Germania dans la caricature (1550-1999) réalisée par Ursula E. Koch.

Voir aussi notre article : Les clichés franco-allemands vieillissent

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Ce contenu a été publié dans Histoire, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *