Europäische Gottesanbeterin / Mante religieuse

Une mante, qui m’a tout l’air d’être religieuse au vu de la coloration de ses pattes, pond ses œufs dans mes géraniums.

Peu de temps après : la séparation. L’oosphère, l’enveloppe protectrice contenant les œufs se durcit et reste fixée à une branche de géranium.

Éclosion prévue : mai -juin 2020

La mante, parfois surnommée tigre de l’herbe1, cheval du diable2, s’en va. Elle mourra avant l’hiver. Cet insecte ne vit que quelques mois, grosso modo de mai à novembre.

En Allemagne, on l’appelle Gottesanbeterin, (en alsacien Gottesbattra) littéralement l’adoratrice de dieu, celle qui prie [beten] dieu. Elle y figure parmi les espèces protégées. En France, elle l’est également en Ile-de-France.

Print Friendly, PDF & Email
Ce contenu a été publié dans Commentaire d'actualité, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *