Les clichés franco-allemands vieillissent

 

Tomi Ungerer, "sans titre", 1999 "Projet pour Marianne et Germania"

Dans ce dessin de 1999, le célèbre caricaturiste strasbourgeois, Tomi Ungerer, suggérait déjà combien les clichés franco-allemands sont vieillissants.
Que ce soit la Germania bismarckienne ou la Marianne délurée, toutes deux apparaissent fânées.
Mais, sans doute à la faveur de la crise actuelle, nombreux vieux clichés refont surface. Les tentatives de les réactualiser ou de les rajeunir tournent cependant à la caricature.
Nous avons déjà évoqué le fantôme de Bismarck convoqué à la hâte à des fins de postures politiciennes, voici qu’à l’inverse, outre Rhin, les Allemands dépoussièrent le vieux cliché du Français-baguette-camembert-litre de rouge pour illustrer une étude bidonnée d’un institut français proche du patronat selon lequel les Français travailleraient 225 heures de moins que les Allemands :

Même rajeuni, on voit bien qu’il bascule dans la caricature. Il faut d’ailleurs le rendre redondant. On notera, en effet,  la présence non seulement d’un litre de vin mais de deux, d’une baguette mais de deux, d’un  fromage mais de deux. Il n’y a par contre qu’un seul saucisson …Quand même ! Restons réalistes !
La légende de la photo souligne que les heureux (?) Français ont « six semaines de plus de temps de savoir vivre ». Même si ce savoir vivre se dégrade lui aussi chez nous, ce temps de vie supplémentaire nous est envié par les Allemands pour qui les Français  ne sont d’ailleurs « pas si paresseux que ça », comme le précise le quotidien économique, Handelsblatt  (13.01.2012): « tandis qu’un travailleur allemand produit une valeur moyenne de 36,80 Euro par heure, le Français lui atteint 42,60 euros.».
Foin du cliché.

Article inspiré par Tomi Ungerer et la revue de presse de Michel Verrier.

Print Friendly, PDF & Email
Ce contenu a été publié dans Commentaire d'actualité, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *