Notes berlinoises 2013 (2) : une prison rose bonbon !

Quand j’ai pris cette photographie, je me suis demandé si l’image n’exprimait pas dans le fond le rêve secret des Allemands d’un farniente dans un décor de pâtisserie en plastique rose. Mais ce n’est pas le décor définitif, les travaux étaient encore en cours. Pourtant, parfois, les transitions sont plus révélatrices que le résultat final.
A proximité de l’Alexanderplatz, à qui décidément on en fait voir de toutes les couleurs, est installée grandeur nature la « maison de rêve de Barbie », poupée anorexique, icône du capitalisme consumériste. Son installation précède de quelques semaines la visite de Barak Obama à Berlin.
Ce lieu où se façonnent les esprits et les comportements se visitera à partir du 15 mai 2013 prochain.
Les enfants et leurs parents pénètreront dans cette prison rose munis d’un bracelet électronique équipé d’une puce RFID, instrument de « personnalisation » des rêves préformatés par le marketing.
Devant une telle laideur, on se demande où sont ces arts et cette culture dont on fait si grand cas à Berlin.
Je n’y crois guère mais les Berlinois rendraient un grand service à l’Europe en boycottant massivement dès le départ cette colonisation du continent par le rose bonbon.

 

Print Friendly, PDF & Email
Ce contenu a été publié dans Berlin, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *