Tocotronic : Hoffnung / Espoir

Étonnant : cette chanson du groupe allemand Tocotronic, a été écrite il y a un an et devait figurer dans son prochain album dont la sortie était prévue en 2021. Au vu des circonstances, le groupe a décidé d’en faire cadeau et de la mettre en ligne mercredi 8 avril sur des images de villes, d’aéroports, de stations de ski déserts. Des images de « dehors désaffectés » (Frédéric Neyrat) en contrepoint d’une chanson écrite avant la pandémie et qui traitait déjà de l’isolement et se demandait comment sortir du trou.

 HOFFNUNG

„ Hier ist ein Lied / Das uns verbindet / Und verkündet : / Bleibt nicht stumm
Ein kleines Stück / Lyrics and Music / Gegen die Vereinzelung
In jedem Ton / Liegt eine Hoffnung / Eine Aktion / In jedem Klang
In jedem Ton / Liegt eine Hoffnung / Auf einen neuen / Zusammenhang
Hier ist ein Lied / Das uns verbindet / Und es fliegt / Durchs Treppenhaus
Ich hab den Boden / Schwarz gestrichen / Wie komm ich aus / Der Ecke raus?
Aus jedem Ton / Spricht eine Hoffnung / Transformation / Aus jedem Klang
Aus jedem Ton / Spricht eine Hoffnung / Auf einen Neuanfang
Und wenn ich dann / Schweigen müsste / Bei der Gefahr / Die mich umgibt
Und wenn ich dann / Schweigen müsste / Dann hätte ich / Umsonst gelebt

Und wenn ich dann / Schweigen müsste / Bei all der Angst / Die mich umgibt
Und wenn ich dann / Schweigen müsste / Hätte ich / Umsonst gelebt
Wenn ich dich nicht / Bei mir wüsste / Hätte ich / Umsonst gelebt (bis)“

ESPOIR

« Voici une chanson / Qui nous relie / Et nous dit : Ne reste pas muet
Un petit texte / Un peu de musique / Contre l‘isolement
Dans chaque son / un espoir / Une action / Dans chaque sonorité
Dans chaque ton / Un espoir / D‘une nouvelle configuration
Voici une chanson / Qui nous relie / Et s‘envole / Par la cage d‘escalier
J‘ai peint le sol/ En noir / Comment vais-je sortir / De mon coin ?
Dans chaque ton / Un espoir / Transformation Dans chaque son
Dans chaque ton / Un espoir / Un recommencement
Et si je devais / Me taire / Devant le danger / Qui m‘entoure
Et si je devais / Me taire/ J‘aurais / Vécu en vain

Et si je devais / Me taire / Avec toute cette peur / Qui m‘entoure
Et si je devais / Me taire/ J‘aurais / Vécu en vain
Et si je ne te savais pas / A mes côtés / J‘aurais / Vécu en vain
Si je ne te savais pas / A mes côtés / J‘aurais / Vécu en vain»

(Trad Bernard Umbrecht)
Print Friendly, PDF & Email
Ce contenu a été publié dans Commentaire d'actualité, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *