Archives mensuelles : janvier 2016

Frank Rieger : « Nous nous désemployons »

J’ai déjà attiré l’attention sur les réflexions à propos de l’automatisation et des automates, ici guerriers, de Frank Rieger. Dans un nouvel article de la Frankfurter Allgemeine Zeitung, il s’interroge sur l’avenir du travail au lendemain de la grand-messe de … Continuer la lecture

Publié dans Commentaire d'actualité, Les Allemands et la technique | Marqué avec , , , | Un commentaire

Les gestes de l’Etat d’exception

Relecture de Grand’peur et misère du IIIème Reich. Dans sa pièce, Bertolt Brecht décrit minutieusement la dégradation de la pensée libérale en soumission à l’autoritarisme et à la dictature ainsi que la mécanique de la peur et du mensonge que … Continuer la lecture

Publié dans Commentaire d'actualité, Littérature, Théâtre | Marqué avec , , , , , , , , , , | Un commentaire

Disruption et bien-pensance

L’on imagine aisément que dans un contexte d’affairisme ultra-concurrentiel que caractérise le mot disruption, l’attention à autrui n’ait pas bonne presse et soit disqualifiée en bien-pensance Continuer la lecture

Publié dans Vocabulaire | Marqué avec , , , , , , , | Un commentaire

Heiner Müller : Transitraum (1)

Cela se situe au quatrième étage de la Faculté philosophique de l’Université Humboldt de Berlin qui héberge l’Institut de littérature allemande. En sortant de l’ascenseur à droite se trouve l’accès à un espace qui porte le nom de Heiner Müller … Continuer la lecture

Publié dans Bibliothèques, Heiner Müller, Littérature | Marqué avec , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

En guise de voeux :
« Fatzer, viens! »/ « Fatzer komm! » (Brecht)

Heiner Müller lit Fatzer, komm ! de Bertolt Brecht au cours d’une soirée de lectures consacrée à Kafka, le 14 janvier1993 au Berliner Ensemble. La succession d’injonctions rassemblée sous le titre Fatzer komm ! (Fatzer, viens !) forme le chœur … Continuer la lecture

Publié dans Heiner Müller, Littérature, Théâtre | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire