Archives de catégorie : Rhin

Aller-retour à Kehl avec deux poèmes de Jean-Paul Klée

OH PALMIER VERDISSANT ——————Si rarement l’Allema gne m’a vü (je n’y mis pas souvent le pié) comme si échaudé j’avais encor confuse terreur de l’HORRIBLE CHOZZ qu’à mon père assassiné fi rent les NAZIS (c’était il y a 71 ans) … Continuer la lecture

Publié dans Littérature, Rhin | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

René Schickele : « Dies war mein Land… » / « Ceci était mon pays… »

«(…) Dies war mein Land, das ich mit schmerzlicher Liebe umfasste, mein eigenes Geheimnis sah ich verklärt. Ich hatte mich tief zu ihm niedergebeugt vom Berge der Toten, als gelte es, den grössten aller Toten, die Heimat aufzuheben. Dies Land … Continuer la lecture

Publié dans Littérature, Rhin | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Jean-Paul Klée : Roi-du-Rhin

RHIN / ô RHIN nègre / / RHIN ?
je te vois plein de groseilles, de globules, d’ampoules-électriques rouges
longues eaux chevelues d’ondes-hertziennes Continuer la lecture

Publié dans Rhin | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

La péripétie rhénane v(éc)ue par Hölderlin

Le Rhin, peu après sa source, « s’en est allé  sur le côté » dit Hölderlin. Le chaos contient la possibilité d’un tournant. Le jouvenceau déchaîné Mais à présent, au-dedans de la montagne, Profondément enfoui sous les cimes d’argent Et sous l’émeraude … Continuer la lecture

Publié dans Littérature, Rhin | Marqué avec , , , , , , , | 2 commentaires

Le chant du Rhin de Friedrich Hölderlin

Aujourd’hui, le chant du Rhin de Hölderlin après celui de Montaigne, César, Lucien Febvre, Heine et d’autres. Avec un essai de commentaire. Le Rhin À Isaac de Sinclair Dans le sombre lierre j’étais assis, au seuil De la forêt, à … Continuer la lecture

Publié dans Littérature, Rhin | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

« Ce Rhin est une personne….. »

 « […] Ce Rhin est une personne. Nous n’hésitons pas plus à l’identifier comme tel, de sa source à son embouchure, qu’à nommer, en le voyant en pied devant nous, un vieil ami de toujours. Et cependant, le problème se … Continuer la lecture

Publié dans Rhin | Marqué avec , , , , , , | Un commentaire

Comment César fit construire, puis détruire le premier pont sur le Rhin

Nous avons, la dernière fois, à propos du voyage de Montaigne aux bords du Rhin, évoqué le pont que César fit construire sur le Rhin. Nous sommes allés y voir de plus près. Extraits de la « Guerre des Gaules » avec … Continuer la lecture

Publié dans Rhin | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Le Rhin de Montaigne et son imaginaire technique

BASLE, trois lieues. Belle ville de la grandeur de Blois ou environ de deux pieces ; car le Rein traverse par le milieu sous un grand & très-large pont de bois. La seigneurie fit cest honneur à MM.d’Estissac & de … Continuer la lecture

Publié dans Rhin | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Le séisme de Bâle (1356)
et l’écho de Fukushima sur les bords du #Rhin

« Elle [la ville de Bâle] ne présentait plus au regard et à l’esprit de l’observateur que des montagnes de pierres, le silence et l’horreur» (Pétrarque)Que s’est-il passé à Bâle qui explique les propos du poète latin, père de l’humanisme ? Continuer la lecture

Publié dans Histoire, Littérature, Rhin | Marqué avec , , , , , , , | 2 commentaires

Heinrich Heine : le Rhin est à moi

Dans la suite de la présentation de Heinrich Heine par Laurent Margantin, l’Allemagne en exil, on pourra lire ci-dessous un extrait de la préface au poème Allemagne un conte d’hiver que le poète écrivit en 1843-44 après un voyage de retour en Allemagne. Il répond aux accusations de trahison qui lui ont été faites – on lui a reproché de salir le nid (das Nest beschmutzen), de trahir les siens – en plaçant la liberté et la démocratie au-dessus de la nation, aspiration dont il créditait l’Alsace et la Lorraine Continuer la lecture

Publié dans Littérature, Rhin | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire