Archives de l’auteur : Bernard UMBRECHT

Johann Peter Hebel :
Unverhofftes Wiedersehen / Retrouvailles inespérées (1811)

Unverhofftes Wiedersehen „ In Falun in Schweden küsste vor guten fünfzig Jahren und mehr ein junger Bergmann seine junge hübsche Braut und sagte zu ihr: »Auf Sankt Luciä wird unsere Liebe von des Priesters Hand gesegnet. Dann sind wir Mann … Continuer la lecture

Publié dans Anthologie de la littérature allemande et alémanique / Schatzkästlein deustcehr und alemanischer Litteratur | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Bilinguisme et jeux de rôles

Wer eine fremde Sprache nach ihrem Geist spricht „ Wer eine fremde Sprache nach ihrem Geist spricht, steht zwar in derselben Welt wie früher, dieselben Menschen stehen um ihn und an seinem Schicksal ist nichts verändert, aber es ist, als … Continuer la lecture

Publié dans Littérature | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Dès 1915, Albert Schweitzer disséqua la nationalisme

Wie es zum Krieg kam „ Wie von selbst stellte sich der Gedanke ein, daß nur große äußere Ereignisse aus diesem inneren Elend zu erlösen vermöchten. Er machte Völker und Staatsmänner halb unbewußt mit der Möglichkeit des Krieges mehr oder … Continuer la lecture

Publié dans Histoire, Pensée | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Kza Han :
Tous les horizons ont des ailes / Alle Horizonte haben Flügel
an Alexander Kluge

Sous quel astre ? Échappant à la congestion du temps un transmigrant en perpétuel transit se transmue en machaon, morio, vulcain ; en évent étincelant battant des ailes sur ses fines écailles capte le rayon vert en perpétuel transit un transmigrant. Unter … Continuer la lecture

Publié dans Alexander Kluge, Arts, Littérature | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Beethoven en colère pour un sou perdu en fait un caprice

David Kadouch, révélation soliste instrumental aux victoires de la musique en 2010, joue, à Radio France, le Rondo Capriccio op.129 composé par Ludwig van Beethoven vers 1795 et complété par Anton Diabelli en 1828 pour une édition posthume. En sus … Continuer la lecture

Publié dans Commentaire d'actualité, Humour | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

#Marx200 Le Fragment sur les machines

In dem Maße aber, wie die große Industrie sich entwickelt, wird die Schöpfung des wirklichen Reichtums abhängig weniger von der Arbeitszeit und dem Quantum angewandter Arbeit als von der Macht der Agentien, die während der Arbeitszeit in Bewegung gesetzt werden … Continuer la lecture

Publié dans (Re)Lectures de MarxEngels | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Karl #Marx200 :
Supposons que nous produisions comme des êtres humains

Sophie Rois lit avec un plaisir manifeste un texte de Karl Marx. Pour les germanistes qui souhaiterait l’écouter, cliquez sur weiter gucken pour accéder à l’émission d’Alexander Kluge qui diffusait un extrait des Nachrichten aus der ideologischen Antike Marx  Eisenstein … Continuer la lecture

Publié dans (Re)Lectures de MarxEngels | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Josef Beuys : Tout travail doit tendre à l’art. #Marx200

Extrait de l’émission d’Arte Le passé est futur – l’Allemagne vue par ses artistes Réalisation : Maria Anna Tappeiner (2014) Tout travail humain doit fondamentalement tendre à l’œuvre d’art, nous dit en substance le plasticien allemand Joseph Beuys. Et la … Continuer la lecture

Publié dans (Re)Lectures de MarxEngels | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

#Marx200 : Un poème de Volker Braun

Volker Braun : Karl Marx 1 Was hat er uns abgenommen An Mühe, der schwammige Herkules, Diese zwölf mal zwölf Übermenschlichen Arbeiten : die Wühlerei In der ökonomischen Scheiße, Das Tappen im Dunkeln der Systeme, Mit beständigem Zeitungsschmieren, Und der … Continuer la lecture

Publié dans (Re)Lectures de MarxEngels | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

#Marx200 « Le veau d’or est toujours debout…. »

Pour débuter une petite série d’hommage à Karl Marx, tout au long du mois d’avril, à l’occasion du bicentenaire de sa naissance, le 5 mai 1818, à Trêves, un extrait de l’opéra Faust de Charles Gounod, né la même année … Continuer la lecture

Publié dans (Re)Lectures de MarxEngels, Arts | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire