Archives de catégorie : Essai

« Un s’Liadla esch fini » ? par Daniel Muringer

Daniel Muringer est musicien, compositeur et interprète. Avec son groupe Geranium, il milite depuis longtemps  pour faire vivre la musique et la chanson traditionnelle alsaciennes et pas seulement puisqu’il l’étend à la chanson populaire de tous les pays. Je le … Continuer la lecture

Publié dans Arts, Essai | Marqué avec , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

BLEU par Jean-Paul Sorg

Absent de l’ordre des couleurs au cours de l’antiquité grecque et latine, longtemps sans charge symbolique, si ce n’est dans ses teintes les plus sombres celle du deuil, le bleu serait une invention médiévale, surgie du XIIe siècle et se … Continuer la lecture

Publié dans Essai, Littérature | Marqué avec , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Heiner Müller, Nietzsche l’effroi et le regard de la méduse (esquisse)

L’effroi de Müller versus l’effroi de Nietzsche Ayant lu cela, Notre philosophie doit ici commencer non pas par l’étonnement, mais par l’effroi, phrase de Nietzsche commentée par Bernard Stiegler à l’Académie d’été de philosophie d’Epineuil le Fleuriel, il m’était immédiatement … Continuer la lecture

Publié dans Essai, Heiner Müller, Pensée | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Une histoire de cuisine franco-allemande

Une contribution  invitée. Une lectrice m’a envoyé plusieurs textes. Je l’en remercie. Je publie volontiers celui que vous pourrez lire ci-dessous et qui est tout à fait dans l’esprit du SauteRhin. Françoise Grimal est française et vit en Allemagne. Elle … Continuer la lecture

Publié dans Essai | Marqué avec , , | Un commentaire

Le SauteRhin n’est pas un média

J’ai été invité à la fin de l’année dernière à présenter le SauteRhin dans une émission de radio consacrée aux médias locaux. Si j’y suis allé, c’était pour dire que le SauteRhin n’est pas un media. Je reprends ici en … Continuer la lecture

Publié dans Essai | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Avis de temps froid sur les relations humaines

Si au niveau de la planète s’installe le réchauffement climatique, le climat des relations humaines est lui marqué par un net refroidissement. Dans les temps de crise l’indifférence et la froideur croissent d’autant plus que les perspectives d’en voir l’issue … Continuer la lecture

Publié dans (Re)Lectures de MarxEngels, Essai | Marqué avec , , , , , , , , | 3 commentaires

D’Orlando à Munich : Amok ou terrorisme ? par Götz Eisenberg

Une série d’attentats a secoué l’Allemagne aussi. Ces meurtres sont ils motivés par une allégeance à Daesh ou l’organisation terroriste et mafieuse n’est-elle que le masque d’une crise de folie meurtrière appelée course à l’amok ? C’est la question à laquelle Götz Eisenberg veut répondre. Continuer la lecture

Publié dans Commentaire d'actualité, Essai | Marqué avec , , , , , , , | 2 commentaires

#Dissémination #webassociation des auteurs
Heinrich Heine, l’Allemagne en exil par Laurent Margantin

Il est devenu courant de célébrer l’identité complexe de Heinrich Heine : enfant de l’Aufklärung et dernier poète romantique, esprit à la fois ironique et mélancolique, écrivain juif de langue allemande exilé en France, impossible de « fixer » Heine, de le ramener à une seule identité, même sur le plan littéraire, car il fut à la fois poète, prosateur, journaliste, essayiste, auteur de ballet. Continuer la lecture

Publié dans Essai, Littérature | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Friedrich Nietzsche et la cruauté de la relation créanciers débiteurs dans la généalogie de la morale

Pour Nietzsche, le paradoxe de l’homme est d’être dressé comme «un animal qui puisse promettre». S’oppose à cette éducation si l’on peut dire une tendance contraire : la «force de l’oubli». Il s’agit donc de former en l’animal-homme une mémoire pour le rendre calculable par une moralisation et une «camisole de force sociale». Pour construire cette mnémotechnique, la promesse de remboursement est accompagnée d’un dispositif de torture ravivant en permanence la mémoire de la dette. «On grave quelque chose au fer rouge pour le fixer dans la mémoire : seul ce qui ne cesse de faire mal est conservé par la mémoire» Continuer la lecture

Publié dans Commentaire d'actualité, Essai, Non classé, Pensée | Marqué avec , , , , , , , , , , , , | 3 commentaires

Heiner Müller : Moi, Ajax, doublement trahi

« Ajax par exemple ». Le poème date de 1994, Müller y passe en revue l’histoire de l’Europe depuis la Guerre des paysans jusqu’à Auschwitz et au Goulag mêlant cette histoire «écrite au siècle des dentistes» à celle des révolutions auxquelles on a limé le mordant ainsi qu’à celle des religions, les divinités grecques remplacées par les latines, les latines par les judéo-chrétiennes jusqu’à ce que les dieux n’apparaissent plus ou à la rigueur à la fin des programmes de télévision. Qui n’ont plus de fin. Continuer la lecture

Publié dans Commentaire d'actualité, Essai, Littérature | Marqué avec , , , , , , , , , | 2 commentaires